Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Watashi wa Valentin desu

Watashi wa Valentin desu

des nouvelles de Kyôto

Les mystères du kaki enfin levés !

Grâce à une émission de la chaîne NHK, la chaîne de télé et radio nationale, nous avons enfin pu avoir quelques réponses à nos interrogations concernant les kakis, un fruit que nous avons mangé avec délices tout l'automne :

Pourquoi les gens ne ramassent-ils pas leurs kakis ?

Nos hypothèses :

- ils ont la flegme/ ils en ont trop mangé ;

- les fruits oranges font joli sur les arbres déplumés.

L'explication : la plupart des kakis sont amers et astringents, en clair infects tels quels, ce qui nous amène à notre deuxième découverte :

Vous souvenez-vous des kakis-zombies de Valentin ? Ils ne sont pas confits, mais seulement séchés. C'est la solution trouvée pour rendre comestibles ces kakis amers et astringents. Mais encore faut-il éviter la barquette moisie...

Nous avons aussi appris que la principale région productrice de kakis se situe autour de Gojo, au sud de la préfecture de Nara (c'est-à-dire non loin de chez nous). À Nara, nous avions effectivement croisé les sushis enveloppés dans une feuille de kaki que l'on voit dans le reportage de NHK.

Enfin, comme "une pomme par jour éloigne le médecin", "quand les kakis rougissent, les médecins pâlissent" : les kakis sont notamment riches en vitamine C et en fer. Ça tombe bien, qu'ils soient croquants ou fondants, on les aime !

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Virginie 30/12/2016 12:36

pareil pour les agrumes alors?

Julie 01/01/2017 15:56

Sans doute... En tout cas, certains yuzus ne se mangent pas (cf. article "Only yu...").

Anne-Françoise 22/12/2016 17:08

Je craque pour les "fuji kakis" ;-)