Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Watashi wa Valentin desu

Watashi wa Valentin desu

des nouvelles de Kyôto

Ume no hana

 

Il n'y a pas que les cerisiers en fleurs dans la vie ! C'est ainsi que nous nous consolons de partir dans cinq semaines (!), alors que l'arbre symbole du Japon poussera de timides bourgeons et que les touristes afflueront par avions pleins.

Où finit l'hiver, quand commence le printemps ? Nous nous perdons ici dans le rythme des saisons. L'automne aura fini en décembre et le printemps commence dès février. Kyoto serait ainsi un anti-Winnipeg : autant dans la capitale manitobaine la mi-saison était éludée, comme vidée de sa substance, coincée entre la neige et les moustiques, autant à Kyoto, malgré la chaleur ou le froid potentiellement intenses, l'automne et le printemps pour notre plus grand plaisir semblent ne jamais devoir finir, jusqu'à se mêler presque.

J'ai vu de premières fleurs de pruniers (une no hana) au sanctuaire Kitano Tenmangu il y a un mois. J'ignorais alors qu'il s'agissait d'un spot couru pour admirer cette floraison. Depuis, les pruniers ont fleuri un peu partout en blanc, jaune, rose jusqu'au rouge, embaumant les parcs et les coins de rue d'un parfum gourmand. Les cerisiers, eux, sont inodores, na !

Photo : prunier au musée national de Kyoto. Si vous regardez attentivement, Célestine ajoute quelques fleurs aux branches, tandis que Lucien apporte une touche de ciel bleu.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article