Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Watashi wa Valentin desu

Watashi wa Valentin desu

des nouvelles de Kyôto

Faux amis et vraies rigolades

Vous connaissez déjà l'inénarrable shufû, qui selon les jours décrit si bien mon état actuel, entre prise de tête (de chou, donc) et impression persistante d'être en léger décalage avec le monde qui m'entoure.

Mais il y en a d'autres !

Le kanji ci-contre, par exemple, avec ses quatre pattes et son encolure arquée pourrait signifier "cheval" (uma), et bien non, c'est sakana... le poisson ! Il faut croire que les Chinois à l'origine de ces caractères non seulement avaient le sens du commerce, comme révélé par Valentin, mais maîtrisaient aussi parfaitement la théorie de l'évolution et savaient que les poissons étaient des quadrupèdes en puissance.

Que dit le poisson en sortant de l'eau ? Samui, {ça mouille}, c'est-à-dire... "il fait froid". 

- Ça manque de shio.

- Oui, bon, on a déjà dit que ça caillait.

- Non, je dis que ça manque de shio (sel).

- Êêêêê ! (interjection marquant l'étonnement).

*****

 Pour ma part, j'aime bien gilinohaha, la belle-mère qui se marre quand on lui fait des guilis. Les enfants, eux, sont restés scotchés par l'escargot (katasumuli) et chantent à qui veut l'entendre "Caca sous mon lit, caca sous mon lit...".

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article