Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Watashi wa Valentin desu

Watashi wa Valentin desu

des nouvelles de Kyôto

Bonne année !

Nous rentrons d'Okinawa, où nous avons passé Noël. Autant cette fête d'origine européenne n'est pas très marquée ici, si ce n'est par l'abondance des décorations et les incitations à consommer (dans les magasins, au restaurant...), un peu comme pour Halloween, autant le Nouvel An compte. Les Japonais profitent des quelques jours de congés pour voyager et festoyer en famille. Ils se rendent également au temple bouddhiste et/ou au sanctuaire shintô, selon leur(s) croyance(s). Nous avons ainsi pu constater une belle affluence au Shimogamo-jinja cet après-midi. L'allée pour accéder au sanctuaire était bordée de stands de takoyaki (boulette au poulpe), de frites de patate douce et autres mets réchauffants. Après les ablutions à la fontaine et le tori rouge passé (porte qui marque l'entrée dans le sacré), l'esprit était davantage à la dévotion. Une très, très longue queue permettait d'aller sonner la lourde cloche du sanctuaire.

Nous avons été attirés quant à nous par un autel secondaire près duquel il était possible de tirer sa bonne fortune de façon originale. Habituellement, on tire un petit rouleau de papier d'une urne ou un numéro qui correspond à un message. Ici, le o-mikuji se fait en plongeant le papier qu'on a acheté dans l'eau. Dans chaque colonne (amour, santé, argent...) apparaît une prédiction. Si l'augure est mauvais, on peut attacher le papier à proximité pour conjurer le mauvais sort. Vous pouvez d'ailleurs voir les fils chargés de ces petits papillons au troisième plan de la photo. La prédiction tirée par Célestine était-elle bonne ? Il faudra attendre que l'on puisse la traduire pour le savoir...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Anne-Françoise 02/01/2017 18:58

Ah d'accord! Je me demandais ce que c'était que tous ces petits papiers que l'on voyait dans certains temples, attachés sur des supports. Les prédictions désastreuses ont l'air assez fréquentes, dis donc!