Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Watashi wa Valentin desu

Watashi wa Valentin desu

des nouvelles de Kyôto

Le bain japonais

Continuons notre exploration de l'intérieur japonais. Après le washitsu (pièce en tatamis), le kotatsu et la table de cuisson, voici la salle de bains. La nôtre étant assez moche, je vous mets la photo de l'équipement que nous avions dans notre chambre d'hôtel à Nara (classe, non ?). 

La pièce est entièrement carrelée (ou plastifiée). En effet, comme au sentô (bain public) ou au onsen (bain thermal), on se lave en principe à l'extérieur de la baignoire, assis sur un tabouret bas. Une bassine et un baquet permettent de prendre un bain de pied, de se rincer... Bref, on se récure à fond avant de passer à l'affaire principale : le bain. On aura en effet pris soin de remplir très haut la baignoire d'eau bien chaude. Il y a des étapes délicates à l'immersion : les pieds (surtout s'ils sont froids), les fesses... mais haaaa... qu'est-ce qu'on est bien ! Dans cette baignoire profonde, on barbotte assis et non allongé. La détente n'en est pas moins absolue.

Comme on entre propre dans la baignoire, le bain peut profiter à plusieurs personnes. Traditionnellement, toute la maisonnée défilait par ordre hiérarchique décroisant, du chef de famille à la domestique. Afin de préserver la chaleur de l'eau, on place un couvercle sur la baignoire, d'un seul tenant ou articulé.

Conclusion : pas de bain moussant au pays du soleil levant !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article