Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Watashi wa Valentin desu

Watashi wa Valentin desu

des nouvelles de Kyôto

Ça secoue !

Aujourd'hui, peu après 14h, nous avons ressenti notre premier séisme. Valentin, au labo, a cru à un gros coup de vent, mais moi, au deuxième étage de notre immeuble, je l'ai bien senti. L'application d'alertes que j'ai téléchargée sur mon portable a donné l'alarme quelques secondes avant, et le temps de réaliser ce que c'était et de me précipiter sous la table, ça tremblait. L'écran de télé a vacillé, mais tout est resté en place. L'immeuble a continué à osciller un peu, comme la tour Montparnasse par grand vent. Il y a eu une réplique un peu plus tard qui a fait grincer quelque chose à la cuisine.

La classe de Célestine a appliqué les conseils de sécurité, les élèves se protégeant sous leur bureau. Les maternelles, dont la classe se situe plus au coeur du bâtiment, n'ont pratiquement rien senti.

Les Japonais utilisent une "échelle d'intensité". L'épicentre, dans la préfecture de Totorri (cf. croix sur la carte, à une centaine de km à l'ouest de Kyoto), est monté à "6 lower", ce qui signifie qu'on a du mal à rester debout pendant la secousse, que les meubles peuvent basculer, les portes se bloquer, les tuiles et fenêtres tomber. D'après un article du Japan Times, il n'y aurait que quelques blessés à déplorer, 3 maisons effondrées et 40.000 foyers privés d'électricité. 

Dans notre arrondissement de Kyoto, l'intensité du séisme n'a été que de 2, "perceptible à l'intérieur des bâtiments". Mais c'est comme pour les ours au Canada : un petit, vu de loin, ça nous suffira !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

A-F 21/10/2016 15:21

Rhâââ, je décommande l'avion ;-)

Valentin 21/10/2016 15:43

Pourtant, l'avion, c'est plutôt sûr en cas de séisme... tant qu'il est en l'air.